L’accessibilité aux soins 5 juin 2018

soin1
Plus de 60 élus et professionnels étaient réunis à mon invitation et celle de mon collègue Dominique de Legge, pour rencontrer Elisabeth Doineau, sénatrice de la Mayenne à qui le Gouvernement a confié une mission de suivi du plan d’accès aux soins. Aujourd’hui, la santé fait partie du pacte social. Pour les français, c’est un sujet placé avant la sécurité. La population croît, l’espérance de vie augmente, il y a plus de maladies chroniques et plus de poly-malades. La santé évolue.

La mission, basée sur des évaluations, a pour objectif de repérer les expériences réussies et d’identifier les difficultés ou freins rencontrés sur le terrain. En fonction des observations relevées, la mission proposera des mesures complémentaires, concrètes et des réponses adaptées dans un rapport attendu avant la fin de l’année.

"L’accessibilité aux soins est une question qui préoccupe beaucoup les élus. Ils sont d’ailleurs souvent contraints de trouver des solutions innovantes pour lutter contre les déserts médicaux. » - Françoise Gatel.
Plus de 60 élus et professionnels étaient réunis à mon invitation et celle de mon collègue Dominique de Legge, pour rencontrer Elisabeth Doineau, sénatrice de la Mayenne à qui le Gouvernement a confié une mission de suivi du plan d’accès aux soins. Aujourd’hui, la santé fait partie du pacte social. Pour les français, c’est un sujet placé avant la sécurité. La population croît, l’espérance de vie augmente, il y a plus de maladies chroniques et plus de poly-malades. La santé évolue.

La mission, basée sur des évaluations, a pour objectif de repérer les expériences réussies et d’identifier les difficultés ou freins rencontrés sur le terrain. En fonction des observations relevées, la mission proposera des mesures complémentaires, concrètes et des réponses adaptées dans un rapport attendu avant la fin de l’année.

"L’accessibilité aux soins est une question qui préoccupe beaucoup les élus. Ils sont d’ailleurs souvent contraints de trouver des solutions innovantes pour lutter contre les déserts médicaux. » - Françoise Gatel.

La réunion a été l’occasion d’aborder les questions de démographies médicales, d’échanger sur les problématiques du territoire et sur les solutions trouvées par certains territoires. Elisabeth Doineau a exposé les pistes de dispositifs innovants : applications sur smartphone, nuit de l’installation pour les nouveaux médecins, télé consultations, rôle primordial d’assistants territoriales de santé permettant d’orienter les stagiaires, mise en place des pratiques avancées, formation des étudiants en médecine sur les différentes possibilités d’installation, … accès aux soins

« L’accès aux soins ne relève plus seulement de la commune mais doit être le véritable projet d’un territoire » - Dominique de Legge.

La collaboration des élus, des habitants et des professionnels est indispensable.



Toutes mes actus