Commission mixte paritaire sur la proposition de loi relative à la Fin de vie 28 janvier 2016

La qualité du travail parlementaire a permis d’aboutir au vote unanime d’un texte équilibré qui permet de répondre à l’exigence d’une fin de vie apaisée, sans pour autant banaliser les actes pouvant conduire à la mort.

Ainsi, la loi permettra l'accès à la sédation en phase terminale et affirme le caractère contraignant des directives anticipées.
La qualité du travail parlementaire a permis d’aboutir au vote unanime d’un texte équilibré qui permet de répondre à l’exigence d’une fin de vie apaisée, sans pour autant banaliser les actes pouvant conduire à la mort.

Ainsi, la loi permettra l'accès à la sédation en phase terminale et affirme le caractère contraignant des directives anticipées.

Nous avons débattu comme nous aurions avancé sur un chemin de crête : en recherche constant d’un équilibre fragile. Et nous avons, je crois, trouvé la voie.

La loi Fin de vie est conforme aux attentes du Sénat, et permet de répondre aux attentes des Français…le texte représente un juste engagement de la société à ne pas abandonner les siens à l’heure ultime.



Toutes mes actus