PLF pour 2016 / Mission solidarité 30 novembre 2015

Lors de l’examen sur le Projet de loi de Finances pour 2016, je me suis exprimée sur la mission « Solidarité, insertion, égalité des chances » dont le budget a été revalorisé à hauteur de 16%.

Certaines dispositions vont certes dans le bon sens : hausse des crédits destinés à la lutte contre la prostitution ; réforme du financement des dispositifs de protection juridique des majeurs ou encore le principe de la mise en place de la prime d’activité.
Lors de l’examen sur le Projet de loi de Finances pour 2016, je me suis exprimée sur la mission « Solidarité, insertion, égalité des chances » dont le budget a été revalorisé à hauteur de 16%.

Certaines dispositions vont certes dans le bon sens : hausse des crédits destinés à la lutte contre la prostitution ; réforme du financement des dispositifs de protection juridique des majeurs ou encore le principe de la mise en place de la prime d’activité.

Mais certaines actions majeures ne tiennent pas leurs promesses dès lors qu’on les met en perspective. C’est le cas de l’Allocation pour les personnes handicapées dont le nombre de bénéficiaire augmente sans cesse mais dont le budget reste fixe. C’est le cas du nombre d’emploi dans les entreprises du secteur adapté qui bénéficie de 500 emplois crée, quand il en faudrait près du double. C’est le cas des places, enfin, en ESAT, dont le nombre a été gelé, alors que 35% des personnes reconnues handicapées ont un emploi. Il faut engager, avec conviction et force, une véritable action pour garantir aux plus fragiles, dignité et autonomie !



Toutes mes actus