Question Crible Thématique sur la situation de l’emploi 5 février 2015

questionCrible2
Dans le cadre de la session de questions cribles thématiques du Sénat sur la situation de l’emploi du 5 février, j’ai interpellé le Ministre du Travail sur la situation de l’emploi dans le secteur du bâtiment.

En effet, la situation ne cesse de se dégrader, engendrant une vive préoccupation quant au maintien des emplois qu’il génère.
Dans le cadre de la session de questions cribles thématiques du Sénat sur la situation de l’emploi du 5 février, j’ai interpellé le Ministre du Travail sur la situation de l’emploi dans le secteur du bâtiment.

En effet, la situation ne cesse de se dégrader, engendrant une vive préoccupation quant au maintien des emplois qu’il génère.

A la conjoncture économique catastrophique, se surajoutent des contraintes administratives et réglementaires qui ont des répercussions directes sur l’emploi, que ce soit le compte pénibilité ou les nouvelles normes sur les conditions de travail des mineurs mais également une concurrence déloyale des salariés détachés bafouant la réglementation.

En Ille-et-Vilaine, cette distorsion de concurrence a contribué à la destruction de 2000 emplois en 5 ans. Un meilleur ciblage des contrôles sur les chantiers, notamment le soir, le week-end et les jours fériés est donc indispensable.
Le BTP a par ailleurs connu, en Bretagne, une nette diminution d’apprentis en raison de contraintes réglementaires, certes à vocation préventives, mais souvent incompatibles avec l’apprentissage d’un métier en entreprise.

Aussi, j’ai interrogé le Ministre du Travail pour connaître ses propositions concrètes pour renforcer et adapter les moyens nécessaires à la lutte contre la fraude et lui ai demandé comment le Gouvernement comptait concilier son ambition affichée en matière d’apprentissage et les normes excessives qui constituent un frein à l’embauche.



Toutes mes actus