Délimitation des régionsun redécoupage absurde ! janvier 2015

regions
Lors de l'examen au Sénat du projet de loi sur la « Délimitation des Régions », j'ai soutenu l'amendement de mon collègue Joël Guerriau, défendant une carte comprenant la Bretagne réunifiée. Hélas, l’occasion a été manquée de réunifier la Bretagne pour répondre à l’ambition d’une région forte à échelle européenne.
Lors de l'examen au Sénat du projet de loi sur la « Délimitation des Régions », j'ai soutenu l'amendement de mon collègue Joël Guerriau, défendant une carte comprenant la Bretagne réunifiée. Hélas, l’occasion a été manquée de réunifier la Bretagne pour répondre à l’ambition d’une région forte à échelle européenne.

Pourtant, l’organisation actuelle des cinq départements (Côtes-d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan et Loire-Atlantique), bénéficiant d’un aménagement structuré sur le plan des transports et dynamisés par de nombreux échanges, traduit non seulement la légitimité d’un tel rassemblement, mais aussi sa pertinence économique et territoriale.

De même, les modalités d'application du droit d'option, permettant à un département contigu de se rattacher à une autre région pendant une période limitée de 2016 à 2019, n'ont pas été assouplies. Ainsi, l'accord de chacun des deux conseils régionaux concernés, ainsi que du département, devra être donné à une majorité des trois cinquièmes. Des conditions à réunir peu probable d'obtenir.



Toutes mes actus