Réaction aux propos d’Alexandre Benalla sur la commission d’enquête du Sénat 12 septembre 2018

Avec ses propos sur France Inter quant à sa convocation par la commission d’enquête du Sénat, M. Benalla a enfreint gravement les règles d’exemplarité que toute personne engagée au service de la présidence de la République devrait respecter.

Alors même qu’il a jugé nécessaire de donner des interviews à différents médias, M. Benalla conteste la légitimité d’une convocation devant une commission d’enquête composée d’élus de la République et prononce à leur égard des propos insultants et inacceptables, allant jusqu'à oser dire que le Sénat " bafoue la démocratie ".

Avec cette commission d’enquête, dont la rigueur a été largement saluée, le Sénat ne fait qu’exercer le rôle que lui confie la Constitution, celle du contrôle du pouvoir exécutif.
Avec ses propos sur France Inter quant à sa convocation par la commission d’enquête du Sénat, M. Benalla a enfreint gravement les règles d’exemplarité que toute personne engagée au service de la présidence de la République devrait respecter.

Alors même qu’il a jugé nécessaire de donner des interviews à différents médias, M. Benalla conteste la légitimité d’une convocation devant une commission d’enquête composée d’élus de la République et prononce à leur égard des propos insultants et inacceptables, allant jusqu'à oser dire que le Sénat " bafoue la démocratie ".

Avec cette commission d’enquête, dont la rigueur a été largement saluée, le Sénat ne fait qu’exercer le rôle que lui confie la Constitution, celle du contrôle du pouvoir exécutif.

La commission n’instruit pas un procès à charge et n’empiète nullement sur le travail de la justice qui aura à juger des violences commises le 1er Mai place de la Contrescarpe.

La commission a pour mission de comprendre les missions confiées à M. Benalla à l’Elysée, les éventuels dysfonctionnements dans l’organisation de services et à proposer des recommandations.

L’affaire Benalla n’est pas une affaire d’Etat mais l’affaire d’un homme qui s’est crû au-dessus des lois de la République. Tous les démocrates, y compris ceux qui exercent les fonctions les plus importantes, devraient apprécier que les élus de la Nation cherchent à protéger la République de graves dérives individuelles.

C’est dans cet esprit que le Sénat mène en toute transparence et à l’écart de l’instrumentalisation de sa mission, son travail d’enquête.



Toutes mes actus